09/01/2008

2007 : la musique

2007 c'est aussi ça

Bien évidemment les classements et autres résumés de 2007 passent pour ringards ou démodés, rien d'étonnant dans la blogosphère musicale actuelle ou le blasage est de rigueur.


Moi je suis de la vieille école, celle qui dit qu'il est bon de se retourner sur l'année passée pour voir ce qu'elle nous a apporté de bon et de mauvais, pour pouvoir affronter l'année qui vient avec l'esprit plus clair. J'ai donc à coeur de vous parler de quelques albums qui sont sortis en 2007.


Le premier qui me vient à l'esprit, en bon fan, est celui des Daft Punk : Alive 2007. Sortie d'autant plus signifiante qu'il s'agit du Live de Paris auquel j'étais présent avec bon nombre de mes amis. Tout y est : la sueur, l'énergie du public, les mash up fous, bref, c'est Bercy dans ta sono. J'ajouterai que cette année j'ai enfin recontré quelqu'un qui ne connaissait pas Daft Punk : ça existe donc, la question me titillait depuis un certain temps.


Comment parler de 2007 sans parler de † ? C'est bien la triste question que je me pose. Bien évidemment, Justice a squatté les blogs et les myspace, a envahi l'internet d'une manière générale, a peut-être même remis la french touch sur pied, je ne sais pas. Mais deux bémols tout de même : premièrement à chaque fois que je réécoute l'album, je ne peux pas m'empêcher de zapper la fin vite fait bien fait (à partir de Stress perso mon iPod affiche quasiment zéro lecture au compteur); deuxièmement, les Justice ont largement prouvé les limites de leur savoir faire en live. Pour moi ça reste du "j'aurai voulu être un hardeux" et l'attitude parisino-parisienne qui va avec, ce qui ne donne pas une bonne image d'eux (petit feed back sur le concert de la cigale).


Digitalism et son très bon album "Idealism" s'installe tranquilement mais certainement beaucoup plus sûrement dans le business de l'electro-internet. Plusieurs titres marquants, une faculté à surprendre, des titres déjà connus et usés jusqu'à la corde, d'autres qui ont su renouveler l'image du groupe. Pour moi l'une des sorties majeures de l'année passée.


Je pourrai parler de l'album de Boys Noize.... Mais je n'aime pas dire du mal des gens. Je vais donc juste vous conseiller les petites pépites de l'album : Shine Shine, bien évidemment Let's Buy Happiness, et dans une moindre mesure Lava Lava (dont le remix de Feadz m'a retourné la cervelle).


Enfin, et ce sera tout en matière de musique de qualité (on pourrait y passer la nuit sinon), un album assez discret hélas, qui vaut vraiment le coup : The One de Shinichi Osawa. Tout d'abord un conseil : ne demandez pas cet album en Italie ou en Espagne, le japonais n'y est pas en vogue, et je sais de quoi je parle. Ensuite, à écouter au calme, pas trop fort et avec une oreille particulièrement attentive. Ce mec a de l'or dans les mains et dans la tête ! Toutes les tracks sont différentes et en même temps hyper similaires, ce qui vous laisse l'impression d'un album cohérent ou les bangers laissent parfois place à des morceaux house club, et aussi à des voix... Surprenant !


Un résumé un peu classique j'en conviens, mais qui correspond quand même bien à ce que l'on a dû subir en torture internetesque cette année. Je pourrais aussi décerner la brique de l'année, mais je vais vous laisser cet honneur ! Chacun sa brique !

2 commentaires:

Rima a dit…

On aurait pû aussi parler de "i feel like a lion( a Nansouty lion). Je t'entends souffler d'ici, en disant à Anka "Putain mais elle est relou Marie là..."

Ju a dit…

Je viens de découvrir ton blog et je suis agréablement surpris par ton bon post sur 2007 ... agréablement car voici le mien : http://juboxx.blogspot.com/2007/12/happy-new-year-2008-best-of-2007.html

Pour les coups de coeur electro, tout pareil presque ... heureux de trouver un fan de Shinichi Osawa !!

Archives du blog

1,2,3...

Forum GratuiteAlbum GratuiteBlog GratuiteChat GratuiteCompteur